Retour en zone

Il aurait tant voulu qu’elle soit éprise de lui lorsqu’il n’était rien
Soudainement elle lui faisait comprendre qu’elle aimerait qu’il soit sien

Pendant longtemps il s’était appliqué à tendrement lui faire la cour
Mais elle lui avait martelé que ses aspirations ne verraient pas le jour

Il était loin d’être satisfait, mais ne tenait pas à forcer la main à Adèle
En homme fier il s’était fait violence et s’était éloigné d’elle

Il aurait tant voulu être celui qui supporterait ses noires colères
Il le lui disait et elle lui répétait qu’il ne serait jamais plus qu’un frère

Du jour au lendemain elle voulait désormais une relation incestueuse
Alors même qu’elle avait fermé la porte à toute conclusion heureuse

Elle était incapable de lui dire ce qui justifiait son revirement
Seul son nouveau statut pouvait motiver ce soudain changement

Il aurait tant voulu qu’elle soit celle à qui toujours il demande conseil
Mais elle lui avait déclaré que jamais il ne faudrait que trop près d’elle il ne s’asseye

Il n’était pas devenu plus beau ou même plus intelligent qu’auparavant
En raison d’évènements récents, elle le trouvait brusquement très charmant

Son ambition, elle avait catégoriquement refusé de la dynamiser
Sur son aboutissement elle était résolument prête à maximiser

Elle l’avait trouvé gentil mais pas assez bien pour elle
Maintenant elle le jugeait parfait pour être sa sentinelle

Elle l’avait trouvé drôle mais simplement pour la divertir
Maintenant il semblait que face à lui elle pouvait se dévêtir

Il aurait tant voulu qu’elle se livre à lui ainsi plus tôt
Mais là, c’était trop facile, c’était à son tour de prendre un râteau

Elle était décidée à récolter ce qu’elle n’avait pas voulu semer
Elle pensait réussir parce qu’il l’avait par le passé aimée

Sa manœuvre n’aurait pas prospéré même s’il était ivre
Il avait eu le temps de tourner la page, et même de fermer le livre

Elle n’avait de toute façon jamais vraiment désiré être avec lui
Sinon leur relation aurait été depuis plus profonde qu’un puits

L’on dit qu’il vaut mieux tard que jamais
Mais elle datait déjà, l’époque où il l’aimait

L’horloge n’avait pas cessé de tourner à cause de son arbitraire personne
Les dés étaient jetés, elle devait lâcher l’interphone et le laisser trouver la bonne

La vie est trop brève pour être petite
Faisons d’elle une balade inédite.

© M²CD

Lire aussi

Endurance

Narcisse

1 commentaire pour “Retour en zone”

  1. Retour de ping : Décès imminent – La vie est trop brève pour être petite. Faisons d'elle une balade inédite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *